Aller au contenu principal

VOIE FERREE

-A +A
le chantier tunnel de saint martin le lauzet ubaye (photo ancienne)

Un chantier phénoménal jamais terminé...

Dans la partie basse de la vallée de l’Ubaye, le projet de construction au début du siècle d’une voie ferrée qui aurait relié Chorges à Barcelonnette n’a pas été finalisé. Pour autant de grands travaux ont été entrepris et bien avancés : carrières, tailles de pierre, ponts, viaducs, tunnels et voies. Ces réalisations impactent aujourd’hui notre paysage dans toute la partie d’Ubaye au Martinet, et particulièrement au cœur de  notre village du Lauzet Ubaye.

Les travaux de construction ont également amené dans nos communes, et particulièrement au Lauzet, une nouvelle population d’ouvriers, de contremaitres et de maîtres d’œuvre. Beaucoup se sont fixés dans la vallée, épousant les Valéianes et les Valéians. La majeure partie venait d’Italie et ils sont aujourd’hui parfaitement intégrés. Ils sont arrivés avec "Le Chantier" comme on dit encore au Lauzet.

Aujourd’hui la voie et les tunnels connaissent une nouvelle vie et une nouvelle destination. Les Ubayens ont su adapter ces réalisations à de nouveaux besoins (routes, champignonnières, pistes VTT).

1. Les travaux

Le plan Freycinet, promulgué par une loi le 17 juillet 1879, prévoyait que toutes les préfectures et sous-préfectures de France seraient reliées au réseau ferré national.

1902 – la concession de la ligne de Chorges à Barcelonnette est signée avec les Chemins de Fer P.L.M le 24 janvier 1902. Elle est prévue de mesurer 42 kms.

La ligne est déclarée d’utilité publique dans la loi du 12 Février 1904.

1909 – début de la construction de l’embranchement Chorges-Barcelonnette sur la ligne Valence-Briançon. La 1ère guerre mondiale va retarder les travaux.

1936 – alors que la construction du 1er tronçon de 27,6 kms se terminant au Martinet est presque achevée, il est décidé d’arrêter la construction faute de crédits. Par décision ministérielle  du 9/12/1936, l’arrêt des travaux est prononcé. Le viaduc de Chanteloube, d’une longueur de 300 m, construit sur un affluent de la Durance, est maintenant, comme quelques autres ouvrages,sous les eaux du lac de Serre-Ponçon. On peut le voir en période de basses eaux.

1941 – la ligne est déclassée le 30 Novembre 1941

1961 – date de mise en eau du barrage de Serrre-Ponçon, la voire entre Chanteloube et Ubaye a été submergée et les piles du viaduc sur la Durance ont été rasées.

Le tracé a été partiellement réutilisé par les D900 et D954, en particulier dans certains tunnels.

2. Les ouvrages

Viaduc de Pralong

Viaduc de Chanteloube (noyé)

Viaduc des Bonnet (noyé)

Tunnel des Hyvans (noyé)

Viaduc de Prego Dieu (noyé)

Tunnel du Sauze (noyé)

Tunnel de l’Ambroise (noyé)

Viaduc des Broues (noyé)

Viaduc du Bouas (noyé)

Viaduc de Suspinon (noyé)

Viaduc de la Première Noyrée (noyé)

Viaduc de Champinasson (noyé)

Tunnel de la Roche 200 m (aujourd’hui routier)

Tunnel du Combas 199 m

Tunnel de Derbesi 442 m

Tunnel de Roche Rousse 233 m

Tunnel de Saint Martin La Blache 1 730 m

Pont sur l’Ubaye 30 m

Gare du Lauzet

Viaduc de la Buissière

Tunnel de Bouille 644 m

Bientôt la suite...